Biographie

Marcheur, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant
– Antonio Machado

Voilà peut-être ce qui explique ma démarche sinueuse qui me ramène toujours aux contes. D’abord, je suis musicien folklorique depuis le tout jeune âge. Mon apprentissage du violon s’est fait entre deux bouillies d’eau d’érable dans un contexte familial, un contexte de grands rassemblements, de chants et d’histoires à dormir debout de mes grands-parents. Assoiffé d’expériences, j’ai débuté à 18 ans une longue suite de voyages qui me firent découvrir de multiples cultures dans une quinzaine de pays d’Europe et d’Amérique latine. Ces voyages m’ont donné la soif d’apprendre et de transmettre mes expériences. J’ai alors écrit quelques articles journalistique sur ces voyages en plus d’animer des rencontres d’explorateurs où j’ai pu raconter en long et en large mes aventures exotiques. Elles furent mes premières expériences de conteur.

J’ai alors entrepris des études en théâtre à l’Université d’Ottawa. S’ensuit des prestations dans une trentaine de productions théâtrales professionnelles et à la télévision. L’improvisation a aussi pris une part importante dans ma vie quand en 2004, nous avons fondé la première troupe d’improvisation professionnelle de l’Ontario français : Improtéine, qui compte aujourd’hui plus de 650 représentations d’est en ouest!

En 2004, on m’a officiellement invité en tant que conteur pour les soirées mensuelles des Contes en Banke à Montréal. Cette fut une révélation. L’étincelle qui a embrasé ma passion.  J’ai alors participé à plusieurs autres soirées de contes au Québec et en Ontario. Passionné, j’ai aussi organisé de ces soirées à l’Université d’Ottawa et à la La Nouvelle Scène d’Ottawa. Les contes me permettent de joindre plusieurs passions : l’écriture, la performance permettant un contact direct avec le public et la musique. La musique a pour moi toujours été reliée aux contes. Mes doigts ont appris le violon et la guitare au même moment où mes oreilles entendaient leurs premiers contes.

En 2007, je rassemblais tous mes contes de créations dans le spectacle C’est arrivé à Sainte-Utopie qui a remporté le prix « Coup de foudre » des diffuseurs de spectacle de l’Ontario. C’était la première fois de l’histoire de Réseau Ontario que ce prix était décerné à un spectacle de conte. Le spectacle a ensuite représenté l’Ontario aux Fêtes de la Nouvelle France à Québec pour être édité et tourner dans trois provinces jusqu’en 2012. Cette même année, je fondais avec des comparses une compagnie de théâtre nouveau genre qui mise sur les mélanges disciplinaires : Créations in vivo.

Grâce à l’appui de cette structure, j’ai voulu relever un plus grand défi : faire revivre des contes phares de l’Ontario français dans un spectacle qui intègre un autre art fantastique : les arts du cirque. Légendes Boréales a alors vu le jour et s’est vu décerner le prix du Ministère de la culture de l’Ontario remis par la Fondation pour l’avancement du théâtre ainsi que le prix « Coup de foudre » de Réseau Ontario. Le défi était de créer une œuvre plus complexe et grandiose qui ne perdait pas l’intimité et la proximité avec les spectateurs.

En 2013, j’avais la chance de représenter le Canada aux VII Jeux de la francophonie internationale à Nice (France)  où j’ai pu présenter une version « remasterisée » du Loup de Lafontaine.  La chance était de mon côté! J’y ai remporté la médaille d’or!! S’en est suivit quelques tournées du spectacle La cadence du conteur en France, en Côte d’ivoire et en Estonie, Lituanie, Lettonie. Comme le nom en fait foi, ce spectacle mise sur la cadence poétique des mots pour raconter différents contes historiques. En 2015, le spectacle effectuera une tournée de l’Ontario en plus de retourner dans le sud de la France en avril et dans le nord en novembre.  Cette même année, le CFOF m’a remis le Prix du Patrimoine de l’Ontario pour mes efforts à promouvoir le patrimoine oral d’ici au Canada et ailleurs.

En 2015, il y aura deux nouveaux spectacles de contes qui prendront l’affiche. D’abord Vie et mort d’un char boiteux qui débutera sa tournée en Amérique centrale en mars 2015 pour ensuite être présenté en France à l’été 2015 puis dans la série des contes nomades du Centre National des arts d’Ottawa en 15-16. Dans un deuxième temps, j’aurai la chance de partager la scène avec le conteur du Burkina Faso KPG en décembre pour un spectacle de noël pas comme les autres!

Stéphane Guertin, conteur

Une réponse à “Biographie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s